Rechercher sur Amenhyd
Generic filters

Entretien avec Abbas Hammani

1. Quand et comment avez-vous intégrer Amenhyd ?

Je travaillais comme ingénieur dans un bureau d’étude lorsque je faisais un suivi de chantier dont le maître d’œuvre était Amenhyd, c’était ma première rencontre avec l’entreprise. Je ne savais pas à l’époque que j’allais y passer plus tard une bonne partie de ma vie. D’emblée, l’entreprise me semblait différente et je ne me suis pas trompé.

J’ai donc postulé pour un poste d’ingénieur d’études en envoyant mon CV et une lettre de motivation, bien soignée, expliquant mon intérêt pour l’entreprise, ma motivation et mes ambitions. Je souhaitais vivement un retour favorable, je n’y croyais pas vraiment mais ce fut le cas, et j’en suis ravi. J’ai donc intégré Amenhyd le 01 septembre 2008, cela fait plus de 12 ans.

2. En quoi Amenhyd est différent pour vous ?

Pour beaucoup de raisons liées à son management et à ses ambitions, mais pour moi les plus importantes, ce sont l’état d’esprit et les notions de challenge et défis qui correspondent parfaitement à mon caractère.

3. Quel a été votre parcours en sein de cette entreprise ?

J’ai débuté comme ingénieur d’étude et d’exécution sur un projet à Ghardaïa. J’ai pris en charge sa réalisation par la suite en qualité de chef de projet, combinant deux taches : étude et réalisation. J’ai travaillé ensuite sur divers projets dans différents secteurs : Recalibrage, STEP, CET.

En 2012 j’ai relevé un nouveau challenge : Un projet d’équipement de périmètre d’irrigation comme directeur de projet.

A la fin 2013 j’ai intégré la direction générale pour un poste de directeur adjoint au directeur des opérations chargé des études. En 2014 je deviens directeur technique et je dirige une cinquantaine d’ingénieurs de différentes spécialités pour la réalisation des études d’exécution et suivi.

Actuellement, nous poursuivons avec nos ingénieurs le processus de diversification des activités de l’entreprise : préfabrication, traitement d’eau, transfert d’eau, irrigation, lixiviat, construction jusqu’au dessalement d’eau de mer.

4. Quels sont les challenges ou défis que vous avez eu à relever avec Amenhyd ?

Le premier était les projets de la vallée de M’zab avec ses impératifs de protection de la population contre les inondations et la protection de l’environnement, ainsi que la réalisation des STEP et CET. Puis tous les autres projets, chacun avait sa particularité. Le Dessalement sera notre prochain défi en intégrant un système très prometteur et moderne qui est l’installation du système BIM et à la digitalisation de l’activité de la société.

5. Comment appréhendez-vous l’avenir avec Amenhyd ?

Toujours avec la même envie et motivation, le même état d’esprit qui est partagé par l’ensemble de collaborateurs, l’ambition d’aller toujours plus loin avec les challenges de modernisation et de développement. Inch’Allah.