Rechercher sur Amenhyd
Generic filters

Les stations de traitement des eaux décentralisées : Levier de croissance économique pour les zones d’ombre

Les stations de traitement des eaux décentralisées : Levier de croissance économique pour les zones d’ombre

L’histoire montre que bien souvent les projets de développement et notamment ceux relatifs au traitement des eaux et à l’assainissement en Algérie se sont focalisées sur les grandes agglomérations urbaines au détriment des zones rurales et éloignées.

Pour pallier à ce déficit, l’état a inscrit un programme pour la promotion de ces zones  afin d’assurer des conditions d’une vie décente aux populations via la mise en œuvre de projets socio-économiques permettant de garantir les besoins essentiels de ces régions enclavées, tels que l’eau et d’insuffler une véritable dynamique et d’aplanir les difficultés sur lesquelles butent les efforts de développement.

Un nombre de 15044 zones d’ombre comprenant d’importants groupements d’habitations dont la population globale est estimée à plus de 8.000.000 de citoyens a été recensé à travers le pays, doivent faire l’objet d’un plan de développement, notamment en termes de raccordement aux réseaux d’alimentation en eaux potables et d’assainissement pour certaines d’elles.

Dans cette optique, les systèmes décentralisés de traitement des eaux peuvent représenter une solution adaptée, peu coûteuse aux situations géographiques et financière des régions ciblées et à même d’améliorer les conditions de vie de la population de ces zones.

blank

Jouissant de plusieurs avantages, ces systèmes de traitements décentralisés des eaux ne nécessitent pas dans la plupart des cas, un réseau de transfert et de collecte, de sorte que les eaux seront transférées par le chemin le plus court.

Une stratégie décentralisée de traitement de l’eau et des eaux usées peut fournir l’efficacité et la flexibilité nécessaires pour faire face aux défis de l’eau dans les zones rurales et éloignées. C’est une approche flexible et durable pour remplacer les grandes usines de traitement qui nécessitent des investissements lourds et un souvent plusieurs années pour leurs réalisations et mise en service. De nombreuses zones d’ombre peuvent bénéficier du traitement décentralisé des eaux usées et de ses avantages financiers, économiques et environnementaux.

Ces systèmes offrent la fiabilité du traitement conventionnel et plusieurs avantages supplémentaires pour les populations ciblées. Le traitement décentralisé peut être :

  • Rentable en réduisant les coûts d’investissement, les coûts d’exploitation et de maintenance, et avec un potentiel de création d’emplois.

  • fiable pour la protection l’environnement, de la santé humaine et de la qualité de l’eau en préservant la santé de la communauté, en diminuant les polluants conventionnels, les nutriments et les contaminants émergents, et en atténuant la pollution et les risques sanitaires liés aux eaux usées.

  • Dans le secteur industriel, le traitement décentralisé peut fournir un contrôle de qualité pour les sites individuels et améliorer les relations communautaires en réduisant les impacts écologiques et la concurrence sur les ressources en eau locales.
blank
blank

En raison de la demande accrue d’eau propre, de la variabilité à venir, de l’ambiguïté concernant la disponibilité de l’eau douce suite aux effets du changement climatique et de la croissance démographique, les nouvelles ressources non conventionnelles en eau retiennent de plus en plus l’attention. En outre, la réutilisation accrue des ressources naturelles disponibles, telles que l’énergie, les matériaux et les nutriments, est également encouragée pour étendre la durabilité en accord avec «l’économie circulaire».

La décentralisation, la remise en état, la réutilisation et la récupération des ressources des eaux usées ont été utilisées dans des applications étroites jusqu’à présent, mais elles deviendront une réalité essentielle et universelle si un avenir durable est envisagé. Actuellement, 9 millions de personnes à travers le pays subissent les conséquences de la disparité dans le développement des territoires et de graves dysfonctionnements au niveau de l’accès aux services publics de base tel que l’eau et l’assainissement, cette situation critique touche 1,3 millions d’algériens dans le Sud du pays, 4,5 millions de citoyens et 3,2, respectivement, dans la partie Nord du pays et dans les hauts Plateaux.

Une grande partie de ces zones attend toujours des systèmes d’assainissement appropriés ou vise à améliorer les performances des systèmes de traitement existants, à renforcer la protection de l’environnement et à valoriser les ressources locales.

Des systèmes de traitement centralisés pour ces zones entraîneraient un fardeau pour le trésor public. Ainsi, les systèmes décentralisés des eaux semblent être une approche logique et appropriée pour résoudre les problèmes tels que les fosses septiques vétustes ou inexistantes, les fuites d’égouts, les systèmes de surcapacité, les débordements d’égouts, le sous-financement, les problèmes de bassin versant, la pollution des eaux souterraines et l’alimentation en eau potable.

La plupart des modèles décentralisés de traitement de l’eau dépendent du financement public. Le gouvernement peut accéder à de nouvelles sources de financement pour les projets de développement de l’eau de diverses manières. Il peut attirer des financements privés de sociétés d’ingénierie qui construisent et entretiennent des systèmes d’eau. Il peut également mobiliser des financements privés grâce à des partenariats public-privé.

Dans cette optique, AMENHYD SPA développe au sein de ses unités de fabrication d’équipement de traitement des eaux, des solutions technologiques et compactes.

La combinaison d’une nouvelle technologie rentable et d’une compacité conteneurisée rend la décentralisation plus viable que jamais. Les unités décentralisées conçues par AMENHYD SPA sont disponibles pour le traitement de l’eau et des eaux usées, y compris le dessalement des eaux de surface ou des eaux souterraines. Ces unités :

page engeneering ! membranaire
  • Sont conçues pour une mise en service rapide et prête à l’emploi après raccordement hydraulique et électrique.
  • Sont disposés dans des conteneurs standards pour une préparation et une construction minimales sur site.
  • Ont un faible encombrement et un fonctionnement silencieux.
  • Facilement transportables par bateau, train ou camion.
  • Sont facilement évolutives en ajoutant ou en supprimant des unités, qui peuvent ensuite être redéployées ailleurs.
  • Minimisez les besoins énergétiques, dans certains cas au point où les sources d’énergie alternatives sont viables dans les applications hors réseau.
  • Technologie intelligente qui permet une surveillance et un fonctionnement à distance.

Enfin, le traitement décentralisé des eaux apparaît comme une option intéressante et d’importance avérée en Algérie. La caractéristique commune de toutes les options décentralisées décrites est le « rejet Zéro» et l’approche «boucler la boucle» visant à recycler les eaux usées traités pour une réutilisation agricole ou municipale et l’alimentation en eau potable dans le cas des eaux salées ou nécessitant un traitement pour leur potabilisation.

Share

0

blank
blank