Rechercher sur Amenhyd
Generic filters

Face aux enjeux environnementaux de la gestion de l’eau d’un pays marqué par le stress hydrique, les pouvoirs publics algériens ont engagé une série de grands projets de construction d’infrastructures dans le domaine hydrique.

AMENHYD s’engage à fournir aux collectivités une eau potable sûre, fiable et à un coût compétitif en concevant des solutions technologiques performantes adaptées à chaque région en tenant compte de ses caractéristiques environnementales (hydriques, géographiques, géologiques, etc.).

Pourquoi Amenhyd ?

Avec Amenhyd, votre projet est entre de bonnes mains. Vous bénéficiez de notre expertise, d’une expérience de plus de 25 ans et d’une prise en charge complète. Nous permîmes de braver l’adversité, de surmonter les difficultés, de tenter l’impossible et de faire la différence.

Nos solutions adoptées

Solution physico-chimique

Il s’agit d’un ensemble de procédés de traitement physico chimique basé sur la coagulation, floculation décantation et désinfection : Aération, Coagulation, Floculation, Decantation, Filtre à sable, Filtre à charbon actif, Désinfection.

Filtre sur sable
Filtre sur charbon
Décanteur
Previous
Next

Solution membranaire

Cette solution membranaire spécifique est adaptée au problème des eaux de surface liées aux paramètres physico-chimique tel que la turbidité, les algues, les virus et les germes pathogènes et les sulfates : Microfiltration, Ultrafiltration, Nanofiltration, Osmose inverse.

Solution Combiné (Physico-chimique et membranaire)

Solution spécifique adapté au problème des métaux lourd, de la turbidité, des algues, des virus et des germes pathogènes des eaux de surface.

Nos valeurs ajoutées

blank

Temps de réalisation rapide consommation réduite des produits chimique

blank

Occupation de sol réduite de 50% à 80%par rapport à la solution classique

blank

Une eau qui répond aux normes de potabilisation

blank

Un taux des métaux lourd réduit à la norme de potabilisation de l’OMS

Projets références

Initialement la station combinait un traitement physico-chimique et l’ultrafiltration. Cette combinaison ne permettait pas d’éliminer les mauvaises odeurs et le mauvais gout de l’eau.

Nous avons amélioré la chaine de traitement par l’ajout d’une étape de Nanofiltration. Cela a permis de : 

Réduire les taux de sulfate à un seuil de non détectabilité des odeurs et des gouts

Éliminer totalement les germes pathogènes et autre micro-organismes responsables de certaines maladies hydriques

Distribuer une eau au robinet de qualité semblable à l’eau minérale

Share

0

blank
blank